Association Saint Louis

Paris, 7, rue Lamennais 75008 - France

Health - Disease assistance

Notre projet pour l'Année 2016 :

Projet de soutien financier d’installation d’un ou deux jeunes chercheurs 
à l’Institut Universitaire d’Hématologie de l’hôpital Saint-Louis.

Votre solidarité est un gage d'espoir pour tous les malades.
100% de vos dons sont destinés à la recherche. L’Association n’a aucun frais de fonctionnement.


Année 2016 :

Projet de soutien financier d’installation d’un ou deux jeunes chercheurs 
à l’Institut Universitaire d’Hématologie de l’hôpital Saint-Louis

Contexte du projet

L’Institut d’Hématologie (IUH) souhaite favoriser le retour en France, en son sein, de jeunes scientifiques talentueux exerçant aux Etats-Unis. L’intérêt est de faire converger des chercheurs de 30-35 ans, brillants et porteurs d’avenir, vers l’hôpital Saint-Louis,  le plus grand centre européen de traitement et de recherche des maladies du sang, en les incitant à consacrer leurs recherches au domaine des leucémies. Ces jeunes scientifiques  ont souvent passé 3 à 5 ans à l’étranger après la soutenance de leur thèse, généralement dans des instituts prestigieux américains comme Harvard ou le MIT. C’est le moment où les meilleurs éléments, extrêmement bien formés par leurs expériences passées, vont pouvoir développer leur pleine créativité scientifique. Il existe actuellement une tendance lourde des meilleurs instituts européens (Oxford, EMBL à Heidelberg, Institut Crick à Londres…) d’attirer ces jeunes scientifiques en leur proposant des conditions d’installation privilégiées sous la forme de « package » de retour. Ces enveloppes incluent de l’espace (labo de recherche), la prise en charge de salaires d’ingénieurs et post-doc, du matériel et le financement de consommables de recherche. Les conditions étant très attractives, surtout au moment délicat de la constitution d’une équipe, de nombreux candidats au retour en Europe ne rejoignent plus les Instituts français et finalement travaillent sur d’autres thématiques. L’Association pourrait jouer un rôle important en cofinançant l’installation à l’IUH d’une ou deux jeunes équipes de très haut niveau qui consacreraient leurs recherches au  domaine des leucémies aiguës à proximité des patients.

Domaine de recherche, montant et délai

Projet de recherche sur les maladies du sang obligatoirement : Oncogenèse des leucémies, aplasies ou myélodysplasies. Il s’agit de projets ouverts, l’idée n’étant pas de contraindre les chercheurs mais de les accompagner et de faciliter leur recherche.

Le montant suggéré par équipe est de 100 000 € par an sur 3 ans, soit une somme totale de 300 000€,  renouvelable éventuellement pour 2 ans après évaluation des travaux réalisés. Cette somme permettra de financer l’installation, un ou deux salaires de techniciens et les consommables pour la recherche. En parallèle un espace de travail, laboratoire et bureau, sera mis à disposition par l’IUH dans le bâtiment Jean Bernard. Des conventions seront signées avec la faculté Paris 7, l’INSERM ou le CNRS selon les projets.

Le délai visé est de sélectionner un ou deux projets en 2016 pour une installation entre septembre et décembre 2016, ce qui suit le calendrier des appels d’offre des organismes INSERM et CNRS (appels d’offre institutionnels trans-instituts, dits ATIP-Avenir). Les candidats auront été identifiés au premier trimestre 2016 et sélectionnés au deuxième trimestre 2016.

Critères de sélection

Les critères de sélection seront la qualité du parcours scientifique du chercheur, incluant ses publications, et la qualité de son projet de recherche en onco-hématologie ainsi que l’adéquation avec les thématiques du site dans le domaine des leucémies. Le ou les candidats seront sélectionnés par le Conseil scientifique de l’IUH, incluant son directeur, après une procédure d’appel d’offre, examen des dossiers et audition du ou des candidats adaptée aux dossiers reçus. Un représentant de l’Association sera impliqué dans le comité de sélection et tout le long du processus de recrutement.

Exemples de chercheurs ayant réalisé de grandes découvertes, financés à l’étranger, qui auraient pu rejoindre l’Hôpital Saint-Louis et développer une recherche transrationnelle autour des patients mais ne sont pas rentrés notamment pour des raisons matérielles

Dominique Bonnet, Co-découvreuses des cellules souches leucémiques à la fin des années 1990 au cours de son post-doc au Canada. Elle est aujourd’hui une spécialiste mondialement reconnue en hématopoïèse et oncogenèse, en poste à l’Institut Francis Crick à Londres.

Emmanuelle Passegue, chercheur à l’Université de San Francisco. Même profil, très nombreuses contributions en hématopoïèse. Jamais revenue en France après son post-doc à Boston, aujourd’hui chercheuse fondamentale à l’UCSF (San Francisco).

No Post campaigns followed - Find some Now!

No Fundraising campaigns followed - Find some Now!

No Survey campaigns followed - Find some Now!

No Event/Sponsorship campaigns followed - Find some Now!